Ordre national des pharmaciens

Médicaments à dispensation particulière à l'officine

Date de mise à jour : 15/07/2024

YUFLYMA 80mg/0,8ml SOL INJ STYLO PRE 0,8ml B/1

Renouvellement de la prescription réservé à certains médecins spécialistes EXC BIOSIM - Médicament biosimilaire
Froid
En bref

Médicament d'exception à prescription réservée à certains spécialistes

Identité

Substance active : adalimumab
Code CIP/ACL : 3400930246887
Conditionnement : Boîte de 1 stylo prérempli de 0,8 ml de solution injectable + 2 tampons d'alcool
Disponibilité : En ville
Laboratoire : CELLTRION HEALTHCARE FRANCE SAS
Tél.: 01 71 25 27 00
Conservation :

A conserver au réfrigérateur (entre 2°C et 8°C)
Ne pas congeler

Liste : Liste 1
Groupe biologique similaire :

Adalimumab - HUMIRA

Prescription

Prescription réservée à certains médecins spécialistes

  • aux spécialistes et services DERMATOLOGIE
  • aux spécialistes et services HEPATO/GASTRO-ENTEROLOGIE
  • aux spécialistes et services MÉDECINE INTERNE
  • aux spécialistes et services OPHTALMOLOGIE
  • aux spécialistes et services PÉDIATRIE
  • aux spécialistes et services RHUMATOLOGIE

Médicament d'exception

Indications ouvrant droit à prise en charge :

  • Polyarthrite rhumatoïde (adulte)

En association au méthotrexate, traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate, est inadéquate.

Adalimumab peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée.

Il a été montré qu'adalimumab ralentit la progression des dommages structuraux articulaires mesurés par radiographie et améliore les capacités fonctionnelles lorsqu'il est administré en association au méthotrexate.

 

  • Psoriasis en plaques (adulte)

Traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère de l'adulte en cas d'échec, ou de contre-indication, ou d'intolérance aux autres traitements systémiques y compris la ciclosporine, le méthotrexate ou la puvathérapie.

 

  • Hidrosadénite suppurée (adulte)

Traitement de l'hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) active, modérée à sévère, chez les adultes en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel de l'hidrosadénite suppurée.

 

  • Maladie de Crohn (adulte)

Traitement de la maladie de Crohn active modérée à sévère, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement approprié et bien conduit par un corticoïde et/ou un immunosuppresseur ; ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré.

 

  • Maladie de Crohn (enfant et adolescent)

Traitement de la maladie de Crohn active, sévère, chez les enfants à partir de 6 ans et les adolescents, qui n'ont pas répondu à un traitement conventionnel comprenant un corticoïde, un immunomodulateur et un traitement nutritionnel de première intention ; ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.

 

  • Rectocolite hémorragique (adulte)

Traitement de la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère chez les adultes qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et l'azathioprine ou la 6-mercaptopurine, ou chez lesquels ce traitement est mal toléré ou contre-indiqué.

 

  • Rectocolite hémorragique (enfant et adolescent)

Traitement de la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère chez les enfants et les adolescents à partir de 6 ans ayant eu une réponse inadéquate au traitement conventionnel, comprenant les corticoïdes et/ou la 6-mercaptopurine (6-MP) ou l'azathioprine (AZA), ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.

 

  • Uvéite (adulte)

Traitement de l'uvéite non infectieuse, intermédiaire, postérieure et de la panuvéite chez les patients adultes ayant eu une réponse insuffisante à la corticothérapie, chez les patients nécessitant une épargne cortisonique, ou chez lesquels la corticothérapie est inappropriée.

 

  • Uvéite (enfant et adolescent)

En association au méthotrexate, traitement de l'uvéite antérieure chronique non infectieuse associée à une arthrite juvénile idiopathique chez l'enfant de 2 ans et l'adolescent, en cas de réponse insuffisante ou d'intolérance au traitement conventionnel ou pour lesquels un traitement conventionnel est inapproprié.

Durée maximale de prescription

1 an

Première délivrance

Support de prescription

Ordonnance de médicaments, de produits ou de prestations d'exception à 4 volets établie par certains spécialistes (voir l'onglet prescription)

Délai de présentation de l'ordonnance

3 mois

Durée de traitement délivrable

4 semaines ou 30 jours

Mentions sur l'ordonnance

  • timbre de l'officine sur les 4 volets
  • numéro d'enregistrement à l'ordonnancier
  • date d'exécution
  • quantité délivrée

Transcriptions ou enregistrement

  • nom, adresse et spécialité du prescripteur
  • nom et adresse du patient
  • date de délivrance
  • dénomination du médicament
  • quantité délivrée

Archives

Conservation conseillée pendant 3 ans du 4ème volet de l'ordonnance d'exception au regard des délais admis de présentation des demandes de remboursement par les assurés ou les pharmacies.

Renouvellement

Support de prescription

Renouvellement de la délivrance

Présentation du volet 1 de l'ordonnance initiale de médicaments, de produits et de prestations d'exception du spécialiste indiquant le nombre de renouvellements

Renouvellement de la prescription

Identique à la prescription initiale (voir l'onglet première délivrance)

Mentions sur l'ordonnance

  • timbre de l'officine
  • numéro d'enregistrement à l'ordonnancier
  • date d'exécution
  • quantité délivrée

Transcriptions ou enregistrement

  • nom, adresse et spécialité du prescripteur
  • nom et adresse du patient
  • date de délivrance
  • dénomination du médicament
  • quantité délivrée

Archives

Si renouvellement de la prescription

Conservation conseillée pendant 3 ans du 4ème volet de l'ordonnance d'exception au regard des délais admis de présentation des demandes de remboursement par les assurés ou les pharmacies.

Haut de page